dimanche 1 octobre 2017

1 An

Glacier d'Alestch, Suisse



Au fil des saisons
Tresser des liens sur la toile
Rencontres inédites



Une année déjà que cet espace est ouvert. J'ai voulu en faire un lieu de rencontres et d'échanges. J'ai partagé avec vous mes escapades, mes photos et mes textes. Et j'ai eu du plaisir à vous retrouver à chaque billet.
 

Merci pour votre présence, pour tout ce que vous m'avez offert et qui est si précieux. Vous n'imaginez pas ce que cela représente de vous savoir fidèles et désireux de laisser vos impressions.

Je souhaite que la belle aventure continue mais elle ne peut se faire sans vous. Alors continuons à nous laisser surprendre par nos rencontres et faisons place à la magie des découvertes à travers la toile qui nous relie les uns aux autres.  C'est ce qu'exprime cet haïku de circonstances.
 

J'ai choisi, pour la photo du jour, une prise de vue du glacier d'Aletsch, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Lors de cette randonnée en montagne, j'ai ressenti une grande quiétude et une connexion quasi mystique avec les montagnes environnantes. L'alliance entre la pierre, la glace et une superbe forêt d'arolles centenaires était très émouvante et m'a apporté une grande force intérieure. C'est la magie de la montagne que je retrouve chaque fois avec un indicible plaisir lorsque je m'élève.

En admirant de telles beautés, on ne peut que s'extasier de ce que la nature nous offre, ici ou là. Mais elle est fragile et il est de notre devoir de la protéger mais aussi de respecter notre semblable. L'un ne va pas sans l'autre.

J'espère ainsi que nous continuerons à échanger nos impressions sur le monde qui nous entoure encore longtemps, dans un souci de curiosité et de respect, par des textes, des photos, de la musique. Comme des respirations dans un quotidien parfois bien trop pesant.


Merci à toutes et tous!

P.S. Mon accès internet est limité pour quelques jours. 



Dédé © Octobre 2017

118 commentaires:

  1. Un pin qui résiste à toutes les intempéries pour démontrer que tout est possible. Tu as raison: protégeons nos amies les plantes de même nous nous protégerons. J'aime beaucoup cette vue avec ce sentier fait pour les randonneurs en parallèle avec cette route verglacée. Des nuages, oui, mais quel soleil au delà!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Thérèse. La nature à tant besoin qu'on la protège. Et si on en prend soin, c'est de l'humanité entière dont on prend soin. Bises alpines fidèle de la première heure.

      Supprimer
  2. Bonjour Dédé
    Une belle richesse dans les échanges et c'est cela la magie d'intérêt et des blogs que l'on dit en perte de vitesse depuis l'apparition des réseaux sociaux... Mais cette richesse, ces partagés sur les blogs me semblent bien plus profonds que les messages éclairs des RS.
    Continue à nous enchanter.
    Passe un bon dimanche et bon anniblog.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dame poétesse, je partage entièrement ton avis sur les réseaux sociaux. Trop rapides, trop superficiels bien souvent, ils ne conviennent pas à mon sens au véritable partage. Faisons donc l'éloge de la lenteur. Merci de ta visite et bisous.

      Supprimer
  3. Bonjour Dédé et merci pour ce mot plein de gentillesse que tu dédie à tes visiteurs fidèles. Tout ce que je peux te souhaiter est que cela continue aussi longtemps que tu y trouveras du plaisir car il ne faut pas perdre de vue que le plus souvent nous faisons nos sites ou blogs pour nous mais que nous l'oublions grâce aux commentaires que nous recevons. Ecrire, photographier, partager ça fait du bien, quand ça reste chouette et sincère. Si cela fait en même temps du bien à ceux qui nous visitent c'est tout bonheur des deux côtés.
    Comme toi j'aime la montagne tout autant que la Bretagne de mes racines mais les émotions que je ressens de l'une à l'autre sont très différentes. En montagne, on se sent en effet transporté, soulevé, tout petit devant ces masses qui nous dominent et qui sont si belles à observer en toute saison. A la mer c'est tout autre chose, c'est le mouvement, c'est les parfums de l'iode, des varechs, du sable, la chaleur des galets mais cela n'a rien à voir avec ce que l'on ressent en montagne. Je comprends donc fort bien ce que tu dis et l'amour que l'on peut avoir pour ces sommets qui nous entourent.
    Longue vie à ce site donc ma chère Dédé et que tes rencontres restent virtuelles ou passent au réel, je souhaite que tu ne sois jamais déçue ou blessée par elles. Bises alpines et bretonnes, également partagées dans l'amour que je porte à ces deux lieux chers à mon coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie. Quand j'ai ouvert ce blog, j'avais envie de partager. Cela prend du temps mais m'apporte toujours beaucoup de plaisir. Et c'est important. Dans les moments difficiles de cet été, cet espace a été vraiment salutaire et bienfaiteur pour mon moral.

      Alors continuons l'alliance Bretagne et montagne. (Ça rime!). 😊 bises alpines.

      Supprimer
  4. Coucou! J'ai beaucoup aimé mes vacances en montagne, qui ne furent ni nombreuses ni téméraires car j'ai le vertige et dois donc limiter mes choix de promenades, mais comme toi j'ai éprouvé le frisson mystique, la sensation d'être petite et vulnérable mais sans crainte parce que le géant qui me dominait était bienveillant. Géant de pierre, neige, glace, pins usés par le vent...

    Et les autres promeneurs que l'on rencontre sont touchés par la même main, et ont laissé "en bas" la mode, la musique, le tintamarre, la beauté à tout prix... ils sont juste bien et à la rencontre de plus de bien encore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Edmée. Une petite anecdote pour te faire rire. En arrivant sue ce chemin qui longe le glacier après une ascension passant sur l'autre versant de la montagne, figure-toi que nous avons entendu de la musique très forte qui provenait d'un village assez éloigné. Le type écoutait du reggae et avec l'écho, on a entendu longtemps les basses! C'était presque drôle. Bises alpines

      Supprimer
  5. En lisant le début de ton billet, j'ai cru que tu nous quittais, mais j'a été vite rassuré en lisant la suite. Merci pour cette belle photo et l'haïku qui l'accompagne.

    C'est vrai qu'on se sent tout petit devant cette nature qui en impose.
    Bon dimanche à toi et à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non. Mais non. Je suis bien accrochée au fil de la toile. Je reste! Et toi aussi hein! Bises alpines et belle semaine.

      Supprimer
  6. Bon jour Dédé,
    Je souhaite un très bon premier anniversaire à ton espace de partage, et plein d'autres années pour lui succéder.
    Très belle photo de ce glacier, et il faut en profiter, cela deviendra certainement très vite juste des souvenirs que les nouvelles générations ne découvriront qu'au travers des images.
    Merci pour tes mots.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou! Les glaciers suisses on reculé de 3 à 4 % durant l'été 2017. Cela donne à réfléchir sur la responsabilité de l'homme sur le changement climatique. Tu le sais. Toi qui prend en photo les animaux, la nature est si belle mais fragile. Merci de la visite et bises alpines.

      Supprimer
  7. mais tu es là... cro cro bien... et une superbe photo pour illustrer l article fille des montagnes... tu fais la paire avec Elisa (petits bonheurs) je ne sais si tu la connais mais elle aussi c est une "montagnarde"... j espère également que ces échanges continueront longtemps.. bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Chris. Oui je suis là mais pas de wifi et de connexion internet digne de ce nom et un réseau défaillant. Et là je réponds via mon téléphone ce qui n'est pas du tout pratique. J'espère que la situation va s'améliorer dans la semaine. Je connais Elisa. Je vais lui rendre visite régulièrement car j'aime beaucoup sa philosophie de vie et ses photos.

      Merci de tes visites fidèles et longue vie à nos blogs. Bises alpines.

      Supprimer
  8. Bonjour Dédé,
    Déjà une année .... Un très bon anniversaire à ton espace de rencontres.
    un blog très profond et de qualité. Y venir est toujours très plaisant.
    Magnifique photo .... certainement historique car aujourd'hui tout part et ce glacier ne sera plus ....
    Bon début d'Octobre. Une grosse bise de Haute Provence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère Elisa. Je parle justement de toi dans mon précédent commentaire. Toi et moi aimons tellement la montagne. Mais tu as raison. Elle souffre. Elle a trop chaud. Malheureusement. Alors contemplons-la et écoutons ce qu'elle nous dit. Merci de tes visites toujours fidèles. Nos échanges sont précieux. Bises alpines et belle semaine à toute la smala.

      Supprimer
  9. bonjour dédé

    c'est toujours un plaisir de venir te rendre visite, même s'il n'y a pas toujours de glace pour mettre le champagne comme pour fêter les 1 an

    Happy birthday !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut ô barbu. Compagnon de la première heure. Fidèle lecteur et commentateur. Moi j'aime tellement tes commentaires décalés. Tu as raison. Trinquons mais attention Daniel risque bien de finir la bouteille. Faut l'avoir à l'oeil! 😊 bises mon barbu et belle semaine.

      Supprimer
    2. Daniel va bien partager en vendée on boit peu

      Supprimer
    3. Il va se cacher pour boire.

      Supprimer
  10. Un gros merci à toi pour tous ces merveilleux partage, un très bon anniblog et beaucoup d'autres à venir!!! Bise, bon dimanche tout doux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ta présence fidèle sur tous les billets. Bises de ce côté de l'Atlantique. Et belle semaine.

      Supprimer
  11. Merci pour cette belle année. Merci pour les photos majestueuses, et pour les textes équivalents !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse d'avoir pu faire plaisir à toutes celles et ceux qui passent par ici. Et contente de ton retour de pause. Bises alpines.

      Supprimer
  12. J'espère bien aussi que nous continuerons à échanger... C'est tellement agréable, pourquoi s'en priver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui madame l'arbre. On ne se prive pas des bonnes choses. Je suis épicurienne. Bises alpines bien humides.

      Supprimer
  13. Ce fut un très grand plaisir de faire ta connaissance virtuelle depuis un an déjà! J'ai toujours autant de plaisir de te lire, admirer tes magnifiques photos. Tes mots sonnent juste. J'aime ces échanges chez chacune et chacun et cela fait tant de bien.
    J'aime aussi la montagne et la nature sait nous rendre humble. Merci chère Dédé pour ton beau billet et je te souhaite un bon anniblog tout comme un beau dimanche avec toute mon amitié.
    Je t'embrasse ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi donc. Grâce à toi, je découvre le grand Genève sous un nouveau jour. Pleines de poésie, tes photos sont toujours un régal. Merci à toi dame du bout du lac et belle semaine. Bisous

      Supprimer
  14. Coucou D D
    Je D plore que les poils aux menton te D zole (rire de D rision)!
    Natif du limousin, je parle l’occitan de mon enfance (le patois! quoi!) cela me vaut une belle anecdote sur les barbus que la bien séance ne me permet point de citer en entier...lol
    Nous nous rendions à une fête folklorique sur le "Mont Gargan" quand je fut interpelé par les propos d'un quidams qui tout bravache disait à ses copains "Viso lu bravé boucarao" (regarde le joli bouc) ... bien là, je ne puis narrer ma réponse, qui je suis sur le laissa coi ! "Mefito tè dé caô boucarao hô poudio béllô bé...."
    Bises, A + toujours de bonne humeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon, voici une vidéo qui prouve notre langue est encore bien pesante:

      https://www.youtube.com/watch?v=YPoJVc2U4aA

      Bien sur ils s'imaginent être dans un pays de montagne:

      https://www.youtube.com/watch?v=8Yb6-ywqt0Q

      Supprimer
    2. Coucou Daniel fidèle. Tu me fais rire. Je regarderai les vidéos quand j'aurai une meilleure connexion internet. Ce qui n'est pas le cas encore ces deux prochains jours. Normalement mercredi, cela devrait être bon.

      Pour fêter l'anniversaire de mon blog, on a débouché le champagne avec Bergson mais il est déjà malade. Il ne tient rien apparemment. 😁 bises le Limousin!

      Supprimer
  15. J'espère aussi que nous continuerons à échanger et partager...
    Ta photo est sublime.
    Bisous,
    Mo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de la visite. Et oui. J'espère bien que le partage va perdurer. Bisous alpins.

      Supprimer
  16. Mais c'est nous qui te remercions ma chère Dédé, pour toutes ces belles choses que tu partages avec nous, que ce soit ton écriture, si belle et sensible, tes photos que j'adore à chaque fois, pour ta gentillesse aussi, et ta présence. Oui, bien sûr que je veux continuer l'aventure avec toi ! Très gros bisous, ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise pour ton commentaire chaleureux. On fait partie un peu d'une famille. Et c'est un sentiment agréable. Prends bien soin de toi et bisous.

      Supprimer
  17. Bonsoir Dédé, je vous souhaite de continuer encore longtemps à enchanter nos fins de semaine. À bientôt :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour monsieur aux grandes oreilles. Et si je publie en début de semaine, vous viendrez encore? 😊 c'est toujours un grand plaisir de voir pointer le bout de vos oreilles ici. Alors revenez quand vous voulez. Bises alpines.

      Supprimer
  18. Bonsoir Dédé,

    Une photo d'un lieu très beau, ou se mêlent sommets nus et forestiers. Ta photo rend bien cette beauté et cette puissance.
    Bel anniversaire à ton blog, et je t'en souhaite beaucoup d'autres.

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Caroline. C'est cela que j'ai aimé dans cette randonnée. Il y avait certes la montagne mais aussi ces arbres magnifiques, les arolles. Un véritable enchantement. Merci pour la visite et belle semaine à toi!

      Supprimer
  19. Impossible de rester de glace devant tes photos et tes billets.'
    Alors, à bientôt j'espère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli jeu de mots!😊 Il me fait plaisir. Alors à tout bientôt pour de nouvelles aventures. Bises alpines.

      Supprimer
  20. Comme toi je connais cette connexion mystique avec la montagne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi et moi sommes sans doute des contemplatif. Merci de la visite et bises alpines.

      Supprimer
  21. Un an déjà...
    Tu as véritablement fait ta place dans la blogosphère, et je me suis amusée à retrouver partout où j'allais tes cailloux de petit Poucet.
    Tes commentaires sont toujours appréciés parce que tu y mets tout ton coeur.
    Quant à tes billets, textes et photos sont merveilleux comme un grand bol d'air frais à chaque fois.
    Je me suis amusée aussi que tu signes "bises alpines" en clin d'oeil à mes "bises célestes"...
    Je te souhaite une longue continuation.
    Bisous très célestes et bon anniv. de blog !
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Comme une araignée je tisse ma toile pour distribuer les fameuses bises alpines. Elles sont fraîches et revigorantes. Elles font du bien, du moins je l'espère. Une année avec ce blog mais j'ai véritablement commencé à publier en 2006. Tu te rends compte. Je suis une vieille araignée. Merci à toi de tes visites et bises célestes. Ah non! Pardon. Alpines. 😊

      Supprimer
  22. C'est toujours avec plaisir que j'ouvre ta page du vendredi et je me joins au concert d'amicales louanges pour souhaiter aux "impermanences" un heureux anniversaire et une longue vie sur la toile !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! J'espère tenir le rythme du vendredi mais ce n'est pas toujours facile. D'ailleurs pas sûr que j'y arrive cette semaine. Je t'embrasse du fond de mes charentaises confortables. 😊

      Supprimer
  23. Tes images sont très souvent "poignantes" de beauté, comme celle-ci, qu'on ne peut regarder sans un pincement au coeur devant la splendeur du point de vue que tu offres, que nous offres la nature, dont il nous incombe de prendre soin, comme tu le soulignes si justement. Un tel spectacle est à la fois émerveillement et apaisement.

    Belle continuation, Dédé en ce lieu et dans tous tes lieux de vie !

    Cet espace ci est d'une grande qualité relationnelle, d'échanges et de beauté ! Alors belle route à vous deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère Fifi. Tu as raison. Je regarde cette photo avec un pincement aux coeur car il fond...mais le lieu reste magique. J'ai ressenti une telle émotion dans peu d'endroits. Merci pour tes compliments et pour tout ce que nous avons partagé depuis tant d'années. Bises alpines.

      Supprimer
  24. Les blogs ce sont la communication en réseau, à l'horizontale, loin de la traditionnelle communication verticale et hiérarchique. C'est la communication de l'avenir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut l'espérer. On a tant de choses à partager ensemble et à apprendre des autres. Merci de ta visite et bises.

      Supprimer
  25. Tu prêches à une convaincue et pour être bien sincère ta photo me fait mal au coeur car nous connaissons tous leur triste devenir.
    Il en va aussi des hommes comme des glaciers......méchanceté, jalousie.....
    De tout coeur avec toi dans cet amour de la nature où il fait si bon puiser son énergie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Les hommes peuvent être cruels. Nous en avons des exemples tous les jours. Mais il reste de belles choses que nous faisons par exemple fructifier sur nos espaces respectifs et qui sont des bouées dans cette existence parfois si difficile. Je t'embrasse et n'oublie pas ton mail. Je te répondrai quand j'aurai meilleur réseau.

      Supprimer
  26. Réponses
    1. Coucou Philippe. C'est vrai que c'est grandiose. Bises alpines et belle semaine

      Supprimer
  27. bonjour, quelle vue magnifique; un an, ça s'arrose !! voici mon nouveau lien :
    http://www.paris-autrement.paris/
    je te souhaite une bonne soirée, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Merci de la visite et je note l'adresse de ton nouveau site et je viendrai te rendre visite bientôt. Bises alpines et belle semaine.

      Supprimer
  28. Une vue qui donne des envies d'escapades... Dame nature fait bien les choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dame nature fait bien les choses mais les hommes l'en empêchent de plus en plus. A bientôt!

      Supprimer
  29. Réponses
    1. Et on l'a mise dans nos verres pour l'apéro. Santé!
      J'aime bien ton commentaire. Tout est dit! Merci mon filou.

      Supprimer
  30. Coucou ma Dédé !
    Ta photo est sublime, réellement.
    Les pics enneigés se confondent presque avec ce ciel merveilleusement nuagé.
    La rivière de glace coulent entre le presque monochrome des montagnes et le verduré du premier plan.
    J'adore la présence du sapin sur la gauche. Les grosses pierres mettent la touche finale à ce très beau tableau naturel.
    Bien évidemment je continuerai à venir admirer tes belles images et à lire tes non moins beaux textes.
    Je suis fidèle comme un bon gros Saint Bernard.

    Je t'embrasse ma Dédé, A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma Claude. Quelle chouette analyse de ma photo! C'est vrai que j'ai mis un peu de temps à cadrer tout cela. Et contente donc que le résultat plaise. Tu es une compagne de la première heure. On en a vécu des choses depuis tout ce temps. Merci pour cela et je te souhaite une bonne journée avec du soleil dans le coeur. Bises alpines.

      Supprimer
    2. Merci ma Dédé ! Tu sais, même quand le soleil est ailleurs, je l'ai toujours dans le coeur, sinon je m'étiolerai par ces mauvais jours qui arrivent.
      Bises campagnardes

      Supprimer
  31. salut à toi, on est complètement avec toi dans cette idée de rencontres blogosphériques. Et d'ailleurs tu serasdans notre prochaine revue de blogs du week-end prochain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut les cafards. Je trouve super de faire partie de cette communauté. Merci à vous et bises alpines bien humides vu la météo. 😊

      Supprimer
  32. Tresser des liens
    en créant une belle cordée -
    joie de la rencontre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton haïku qui répond au mien. Et merci de tes visites madame l'alphabet. Bises alpines.

      Supprimer
  33. bonjour bonjour... contente que tu sois passée me voir.. bonne soirée bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas facile de visiter les amis ces temps ci. J'attends toujours une meilleure connexion. Bisous

      Supprimer
  34. C'est le merveilleux de la toile, on s'enrichit les uns des autres, en croisant des photos (la tienne est vertigineuse), des convictions, des éclats de rire, des esquisses de rêves, des chagrins, des colères, des désirs d'harmonie...
    Bon anniversaire à ton blog, qui est à peine plus jeune que le mien, je suis toute neuve dans ton espace, mais je n'y vois que lumière et chaleur.
    Bises marines ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Merci pour ce chaleureux commentaire qui va droit au coeur. Je suis persuadée que les blogs sont les reflets de l'âme de celles et ceux qui les créent. Longue vie à nos espaces! Bises alpines.

      Supprimer
  35. Je sors de ma grotte, les yeux et le cœur plein d'obscurité pour te saluer...
    Prends soin de toi, je suis épuisé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à moi de te dire de prendre soin de toi. La lumière est juste derrière les nuages. Je vais souffler très fort pour qu'ils s'en aillent. Courage mon grand et mille bises lumineuses.

      Supprimer
  36. Un an dis tu, tu n'es pas si grande que cela, car ne te fais pas d'illusions on va continuer à compter l'âge de ton blog en mois jusqu'à ce qu'il ait deux ans et un "s". Car tu vois mon Little Jo a 19 mois, on ne parle plus de jours à son stade... La Petite P dit qu'elle a quatre et demi et elle n'a pas tort puisqu'elle est née en mars. Elle a jusqu'à l'âge de cinq ans avant de vraiment s'habiller vraiment seule et renoncer à certaines prérogatives (manger parfois avec les doigts). Je crois toutefois qu'elle abuse un peu.
    Et toi ? Tu n'es pas novice dans le blog et pourtant "Impermanence" est spécial, il offre ta face solaire, il a tout de suite atteint la maturité et séduit un public conquis, captif même... Lorsque je t'ai découverte autrefois tu m'as fait penser à une étrange fée protéiforme. Je crois bien que je garde encore cette idée de toi aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette langue glaciaire est superbe, elle parait avancer inexorablement et cependant je me demande si elle ne s'arrête pas subitement à gauche, cachée par le résineux touffu ? A moins qu'elle ne vire ?
      Un glacier qui est au delà du temps du moins celui qui est le notre, pourvu que le réchauffement climatique ne lui nuise trop

      Supprimer
    2. Je suis toujours une fée protéiforme. Les blogs évoluent en même temps que nous. Il fut un temps où j'écrivais différemment. C'était sans doute plus sombre. Maintenant les choses ont quelque peu évolué. Ainsi que mes textes. Mais le socle identitaire est toujours le même. Alors tant pis si on compte en mois. Il faudra beaucoup de doigts. 😊

      La langue vire mais elle fond. Malheureusement. Il fut un temps où elle recouvrait toute la vallée. 3 à 4% des glaciers suisses ont fondu durant cet été. Mais l'automne est bien frais et il a déjà bien neigé en altitude. Et cela va continuer demain. 😊 je t'embrasse fidèle cergie. On en a vécu des choses!

      Supprimer
    3. Et ben tu sais, depuis que j'ai lu que Vassilis Alexakis ne met qu'une bougie sur son gâteau d'anniv (je l'ai lu je crois dans "la clarinette") et puis la range après l'avoir soufflé dans une boîte d'allumette, je fais pareil : je ne mets qu'une bougie et mon fils aîné fait pareil ! Sinon pour ceux qui ne sont plus des enfants je mets autant que peut contenir le dessus du gâteau
      (Bon non anniversaire, ma chère !)

      Supprimer
  37. Avec toute cette chaleur
    pas étonnant que le glacier
    tire la langue ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joli! Tu me fais rire mon cher Pascal. Merci de la visite et à bientôt!

      Supprimer
  38. Si heureuse d'avoir croisé un jour ton chemin ma chère Dédé, celui de tes mots et tes si belles photos ! je suis admirative devant la teneur de tes billets, leur beauté, leur densité ! mes passages chez toi sont un bonheur permanent, un immense rafraîchissement qui escalade haut et loin.. et où je me hisse et saute de tes sommets jusque sur tes commentaires cueillis, glanés chez nos copinautes d'Âme toujours finement ciselés, merci pour tout cela, et plus encore, sur l'honnêteté de tes propos où j'ai découvert là une belle personne dans une belle harmonie environnante. Un joli anniversaire, à toi qui as su nous charmer, nous envoûter, j'ose ... avec tes écrits qui nous illuminent !
    douce soirée à toi Dédé.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chère amie provençale de tes mots si affectueux. Cela me fait tellement plaisir de savoir que mon blog est apprécié et qu'on y vient avec plaisir. C'est précieux. Et tous les liens que l'on crée, même s'ils sont encore virtuels, font du bien à l'esprit et au coeur. Alors à bientôt pour de nouvelles aventures. Je t'embrasse très fort.

      Supprimer
  39. un chemin vers des rencontres. Superbe photo et haïku
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et qu'elles sont belles nos rencontres. Bises alpines.

      Supprimer
  40. Ta photo. Tes mots ("il est de notre devoir de la protéger [la nature] mais aussi de respecter notre semblable. L'un ne va pas sans l'autre").Tu as tout exprimé, chère Dédé. Grand merci, et très très belle journée à toi. D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma chère. L'être humain et la nature sont indissociables. Merci de la visite et bises alpines.

      Supprimer
  41. Bon anniversaire à ton blog auquel je souhaite très long vie.

    RépondreSupprimer
  42. Coucou Dédé.
    Tes montagnes ne vont pas tarder à se couvrir de neige avec le frima qui ne va pas tarder à monter son nez.
    Bises, belle journée, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou mon Daniel. Et pourtant j'ai ou travailler la photo cet après-midi au soleil et sans nuages. Mais tu as raison. Le vent vient de se lever. Bises mon cher. Couvre-toi bien.

      Supprimer
  43. Quel bonheur cette montagne symbole d'espace et de liberté, de pureté, merci pour cette photo magnifique, cette longue coulée, le haiku et tes mots DD !
    Je t'imaginais depuis bien plus longtemps sur la toile, en tout cas je suis heureuse de t'avoir rencontrée DD


    Dans le noir de la nuit
    Avancer
    Dans le gris du matin
    S'interroger
    Dans l'azur coloré
    Faire silence
    Dans l'indigo du soir
    Attendre la nuit
    Au bout de l'angoisse
    Se débattre
    Mêler et démêler les heures
    Dans le maillage des jours
    Ne pas se dérober
    Traverser en solitaire
    L'immense désert du temps
    Sans faiblir
    Gravir la montagne
    Découvrir la fleur immaculée
    Qui pousse en altitude
    L'édelweiss velouté
    Comme neige éternelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Si tu savais ce que j'aime les edelweiss mais elles sont ai rares. Alors tes mots la concernant me vont droit au coeur. Merci Marine pour toutes tes visites et tes poèmes diffusés ici et là avec douceur. Je t'embrasse et à bientôt.

      Supprimer
    2. Demain pas de billet. Je n'ai pas de connexion internet. Il va vous falloir patienter et j'ai aussi de la peine à passer chez chacune et chacun d'entre vous. Ce n'est que partie remise. Mes amitiés à toutes et tous. Et bises alpines automnales .

      Supprimer
  44. Un an déjà ? comme le temps passe... alors Joyeux Anniversaire à Impermanence et meilleurs vœux de longévité à ce blog parfait ainsi qu'à dame Dédé qui l'anime avec tant de générosité et de bienveillance.

    Je formule également les mêmes souhaits de longévité au glacier d'Aletsch malgré la menace de fonte impressionnante que le réchauffement climatique fait peser sur lui. Ce maudit réchauffement m'inquiète d'autant plus que (si Dieu me prête vie) je risque de voir un de ces jours le débit du Rhône considérablement réduit. Mais parlons de choses plus agréables.

    Les arbres de la forêt centenaire, que tu as si bien évoquée dans ton texte, sont pour moi une belle découverte. Un grand merci, chère Dédé, pour m'avoir incitée à chercher ce qui se cache derrière ce beau et mystérieux nom d'arolle. Voilà un exemple type des échanges fructueux qui t'ont inspiré le bel haïku au départ de ton billet.

    Bises et bonne navigation, Dédé, tant sur les chemins de montagnes que sur ceux de la toile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma fidèle Tilia. Tes commentaires sont toujours très appréciés car documentés. J'aime beaucoup les arolles. Je les trouve majestueux mais on ne les trouve pas partout dans le massif alpin. Ils ont besoin de conditions spéciales. Et avec les arolles j'ai vu plusieurs casse-noix indispensables à leur reproduction. Un bien bel oiseau.

      Merci pour ton commentaire affectueux et longue vie à nos blogs. Bises alpines avec un peu de neige. Et oui...déjà.

      Supprimer
  45. alors tu te remets doucement de cet anniversaire ???
    bon dimanche
    sous la neige ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me remets gentiment mais j'ai la tête dans les choux et pas de connexion internet digne de ce nom. Cela devrait être réglé demain. Enfin.. .J'espère que le technicien va trouver les bons câbles... bises barbu

      Supprimer
  46. Bonjour
    Superbe photo prise à l'occasion d'une balade autour de l'Eggishorn peut-être ?
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Pas très loin de l'Eggishorn effectivement. Je reconnais le connaisseur. 😊 merci de ta visite. Et bises alpines.

      Supprimer
  47. petit passage éclair pour te dire que je pense à toi... bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Pas de réseau. Je me terre. 😊

      Supprimer
  48. Bien sur, il n'y a aucune raison que nos petits rapports d'écriture prennent fin! La vue est tout simplement grandiose!

    RépondreSupprimer
  49. Bonjour Dédé félicitations pour les 1 ans de ton blog =D , magnifique vue sur le glacier d'Alestch !!!! merci à toi pour ce partage , pour ma part jamais vu en vrai , bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta visite. C'est une très belle région. Si tu as l'occasion d'y venir, n'hésite pas. Cela vaut vraiment la peine et il faut se dépêcher tant que le glacier est encore là. Bises alpines et à bientôt.

      Supprimer
  50. Ta photo est merveilleuse. Et ça compte beaucoup, un an pour un jeune blog ! Je lui souhaite un très heureux anniversaire, et j'espère qu'il continuera à t'apporter beaucoup de partages et de joie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sophie. Merci pour le compliment. Et oui, 1 an. Que le temps passe vite mais je ne regrette rien. Ce blog m'a aidé à tenir le cap dans bien des moments. Je t'embrasse et à bientôt.

      Supprimer
  51. Dédé n'a pas encore fini d'arroser cet annif ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dédé revient incessamment sous peu. 😊

      Supprimer
  52. pas souvent que l'on voit des photos de glaciers, et celle ci est très belle. il faut en profiter avant qu'ils fondent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, malheureusement, les glaciers fondent et bien plus vite qu'on ne le croit. Alors il faut en profiter. Bises alpines et merci de ta visite chez moi.

      Supprimer
  53. J'avais , emportée par la survie du glacier, oublié que tu mettais une bougie sur le gâteau blog. Oui, le blog est un bien bon gâteau lorsque, comme toi , on connait la recette, et on convie les amis à le partager. Merci de tes amicales visites chez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une année. Et une bougie qui se consume lentement mais sûrement. Je reviens gentiment dans la blogosphère, mes problèmes de connexion étant enfin résolus. Bises alpines et à bientôt pour de nouvelles aventures.

      Supprimer
  54. Félicitations Dédé pour cette première année au cours de laquelle j'ai fait connaissance avec tes photos et tes écrits qui, je ne te le dis pas toujours mais qui m'amène à réfléchir davantage à la vie et a me fait du bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Robert! Cela fait du bien de savoir que je peux faire du bien, même à distance. Bises alpines!

      Supprimer
  55. MA-GNI-FIQUE !!! Merci pour le partage ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Céline. Contente de te revoir ici. Bises alpines.

      Supprimer